Rencontre entre les Ministres-Présidents Rudy Demotte et Oliver Paasch

Ce mardi, les Ministres-Présidents de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Communauté germanophone, Rudy Demotte et Oliver Paasch se sont rencontrés pour aborder les collaborations à poursuivre et les enjeux futurs pour les deux entités. 

Les Ministres-Présidents ont notamment souligné l’importance du lien entre l’enseignement et le développement économique. La nécessité de développer les stages en entreprise et l’enseignement en alternance a notamment été soulignée.

Les Ministres-Présidents ont également une volonté partagée pour une promotion du multilinguisme en Fédération Wallonie-Bruxelles et en Communauté germanophone ainsi qu’en matière d’allongement du tronc commun tout en y intégrant une dimension « polytechnique ».Concernant le projet « Native speakers », un groupe de travail sera mis en place afin de poursuivre et d’intensifier ce projet et de le rendre plus efficient.   Le projet « Native speakers »  consiste en des échanges d’enseignants des écoles fondamentales de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Communauté germanophone,  du type « un pour un » de manière à ce que les élèves puissent bénéficier de cours dispensés par un « native speaker ».

Pour améliorer le pilotage de l’enseignement, il a également été rappelé qu’un outil informatique sera prochainement créé être afin d’élaborer un cadastre des parcours éducatifs et post-éducatifs des étudiants. Celui-ci permettra un suivi statistique et une évaluation des parcours des élèves jusqu’à l’emploi. 

La mise en œuvre de la  sixième réforme de l’Etat notamment en matière de Maisons de justice ainsi que l’Eurégio et la Grande Région étaient également au menu de cette rencontre.   

Depuis de nombreuses années, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Communauté germanophone coopèrent étroitement. Cette collaboration ainsi que l’échange de bonnes pratiques se sont avérés fructueux. La volonté des deux Ministres-Présidents est de perpétuer et d’approfondir cette collaboration. A cet égard, il est envisagé, d’organiser des Gouvernements conjoints.