Rencontre entre les Ministres-Présidents Paul Magnette et Rudy Demotte

Les Ministres-Présidents Paul Magnette et Rudy Demotte ont tenu ce lundi 20 octobre une réunion de travail commune.

Au menu de ces discussions notamment, les synergies à établir entre les compétences d’enseignement et de formation ainsi qu’en matière de Relations internationales. Pour les deux chefs d’exécutif, cette première rencontre a permis d’initier le travail de collaboration et d’identifier les chantiers prioritaires.

Cette volonté de collaboration est clairement définie dans la Déclaration de Politique Régionale et la Déclaration de Politique Communautaire. La politique croisée Formation-Enseignement figure parmi les axes de coopération prioritaires.

Concrètement, il s’agit, par exemple, de mieux coordonner les demandes de stages entre les opérateurs d’enseignement et de formation, de mettre en place l’Office Francophone de la Formation en Alternance, de simplifier les mécanismes en matière de certification de ces formations en alternance. Sans oublier la priorité que constitue la mise en place des « bassins de vie » et surtout la possibilité, à travers ces dispositif, d’identifier l’offre d’enseignement et de formation au regard de leurs besoins spécifiques.

Ces questions seront approfondies par les ministres fonctionnels de l’Enseignement et de la Formation en vue de décisions lors d’un futur gouvernement conjoint avec la Cocof. Enfin, le chapitre des relations internationales a également été abordé ce matin.

Les deux Ministres-Présidents, tous deux chargés des relations internationales, ont réaffirmé leur volonté de présenter une note commune aux parlements de la Région wallonne et de la Fédération Wallonie-Bruxelles fixant leurs priorités. Ils ont exprimé leur volonté d’étendre les synergies en la matière entre les deux entités.

Une des principales réflexions à mener porte sur la représentation de la Wallonie et de la FWB à l’étranger. Celle-ci sera évaluée et optimisée. Dans la logique de cette dynamique de collaboration, les deux Ministres-Présidents ont convenu d’organiser un Gouvernement conjoint avec la Cocof avant la fin de l’année.