Pas de procédure d’approbation des accords UE-Colombie/Pérou/Equateur et UE-Amérique centrale par la Fédération Wallonie-Bruxelles

La Fédération Wallonie-Bruxelles, par la voix du cabinet du Ministre-Président Rudy Demotte, a répété ce vendredi, à l’occasion de la Conférence interministérielle consacrée à la politique étrangère, la position ferme du Gouvernement de la FWB sur l’état d’avancement de plusieurs accords commerciaux de l’Union européenne.

« En l’état, la FWB n’a pas l’intention d’entamer la procédure d’approbation de l’accord associant l’Union européenne à l’Amérique centrale, ni l’accord de libre-échange avec la Colombie, le Pérou et l’Equateur», souligne le Ministre-Président. « Les préoccupations exprimées en leur temps sur ces accords, que ce soit en termes de respect des droits de l’Homme, du droit du travail et des normes sociales, ou encore de corruption, n’ont pas été apaisées et demeurent d’actualité. » 

Alors que la Région wallonne a annoncé avoir relancé le processus de ratification de ces accords, la Fédération Wallonie-Bruxelles ne peut pour sa part que prendre acte de la demande du Gouvernement fédéral d’entamer la procédure d’approbation. « Nous n’avons aujourd’hui aucune raison de modifier notre regard sur ces accords et nous ne le ferons pas tant que nos inquiétudes, et celles des citoyens, n’auront pas trouvé de réponses satisfaisantes », insiste Rudy Demotte.

Si la Région wallonne procède à la ratification, la Fédération Wallonie-Bruxelles serait dès lors la dernière, avec la COCOF, à ne pas avoir ratifié l’accord UE-Amérique centrale et, avec la COCOF et la Région de Bruxelles-Capitale, l’accord UE-Colombie/Pérou (+protocole d’adhésion de l’Equateur).