Ouverture en septembre d’une nouvelle école à programme de la FWB à Rabat : Volonté du Gouvernement de prendre en compte l’ancienneté pécuniaire des enseignants au plus tard à partir de la rentrée 2019

Après Casablanca, la ville de Rabat accueillera, à partir de septembre 2018, la deuxième école belge à programme de la Fédération Wallonie-Bruxelles au Maroc.

 

Le Gouvernement de la FWB a en effet convenu jeudi des modalités de reconnaissance de cette nouvelle école, qui intégrera la convention de partenariat conclue avec l’Association des Écoles à programme belge à l’étranger (AEBE) pour l’établissement de Casablanca.

 

L’école de Rabat bénéficiera dès lors des mêmes conditions et réglementations, à savoir :

  • Un minerval réduit pour les enfants de ressortissants belges ;
  • Un système de parrainage pour les élèves marocains issus de milieux défavorisés avec prise en charge de l’ensemble des frais scolaires de cinq élèves minimum par niveau scolaire (maternel, primaire, secondaire) ;
  • L’adhésion au projet éducatif et l’accès à l’ensemble des outils d’évaluation tels que définis par la FWB ;
  • La reconnaissance par la Fédération des diplômes délivrés via une procédure d’équivalence automatique. 

« Le Gouvernement souhaite par ailleurs soutenir et reconnaître à sa juste valeur l’engagement professionnel et personnel des professeurs belges qui partent enseigner dans l’un des établissements scolaires de la FWB à l’étranger. Il s’est fixé l’objectif de prendre les mesures nécessaires pour une prise en compte, au plus tard à partir de la rentrée 2019,  de l’ancienneté pécuniaire du personnel nommé ou engagé à titre définitif à concurrence de la période prestée dans ces écoles », souligne le Ministre-Président, en charge des relations internationales. 

 

Rudy Demotte inaugurera officiellement la nouvelle école belge de Rabat le 27 novembre prochain.