Le Gouvernement de la FWB débloque des moyens pour la création de places dans les écoles

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé les projets suivants :   

  • Subventions pour deux écoles d’enseignement secondaire à Genappe

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a choisi d’autoriser l’admission aux subventions de deux écoles d’enseignement secondaire ordinaire à Genappe, en faveur d’une part de l’ASBL NESPA-BW (Nouvelle Ecole secondaire à Pédagogie Active en Brabant wallon), et de l’autre de l’ASBL Collège archiépiscopal Père Damien, au 1er septembre 2018.

L’ASBL NESPA-BW pourra donc concrétiser son projet de création d’un nouvel établissement secondaire, d’environ 500 élèves, à pédagogie Freinet. Il devrait s’implanter de manière provisoire sur un terrain communal à Ways avant, sans doute, de s’installer de manière définitive sur le site de la sucrerie, propriété de la Région Wallonne. Les négociations pour obtenir un droit réel de propriété sont toujours en cours avec le cabinet wallon concerné.

L’ASBL Collège Père Damien pourra mettre sur pied son projet d’établir un 1er degré d’observation autonome (d’environ 340 élèves) qui s’implantera sur un terrain situé rue Hattain.

  • Création d’un établissement scolaire secondaire à Uccle

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a autorisé la création d’un établissement scolaire secondaire ordinaire à Uccle par scission de l’établissement IMMI Anderlecht-Uccle, en Région de Bruxelles-Capitale, à la date du 1er septembre 2017.

  • Enseignement spécialisé de type 5 : création d’une école fondamentale, trois implantations fondamentales et une implantation secondaire

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé le projet d’arrêté autorisant la création d’une école d’enseignement fondamental spécialisé de type 5 (Ecole Escale fondamentale 2), de 3 implantations d’enseignement fondamental spécialisé de type 5 (Beau Vallon – L’Antenne 110 – Bois Marcelle) et d’une implantation d’enseignement secondaire spécialisé de type 5 de forme 4 (Athanor).

L’enseignement de type 5 est destiné aux enfants et adolescents malades et/ou convalescents, atteints d'une affection corporelle et/ou souffrant d'un trouble psychique ou psychiatrique, et qui sont pris en charge sur le plan de leur santé par une clinique/un hôpital.

  • Création d’un enseignement de type 2 au sein de l’Institut Saint-Dominique de Florennes

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé le projet d’arrêté autorisant la création d’un enseignement de type 2 au sein de l’établissement d’enseignement fondamental libre spécialisé Institut Saint Dominique de Florennes.

L’enseignement de type 2 répond aux besoins éducatifs et de formation des enfants et des adolescents présentant un retard mental modéré ou sévère.

  • Création d’une forme 1 d’enseignement secondaire à Bienne-lez-Happart

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé le projet d’arrêté autorisant la création d’une forme 1 d’enseignement secondaire spécialisé au sein du Centre Arthur Regniers de Bienne-lez-Happart.

L'enseignement secondaire spécialisé de forme 1 vise à donner aux élèves une formation sociale rendant possible leur intégration dans un milieu de vie adapté. Cette forme d'enseignement concerne tous les types d'enseignement spécialisé organisée en commun ou séparément.

  • Création d’une école libre de confession musulmane « la Sagesse » à Forest

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé le projet d’arrêté pour la création d’une école fondamentale située dans la commune de Forest « l’Institut La Sagesse ».