Biographie

Biographie

Bio de Rudy DemotteNé à Renaix, le 3 juin 1963, d’un père wallon et d’une mère flamande, Rudy Demotte grandit à Brakel et accomplit ses humanités traditionnelles à l’Athénée de Tournai. C’est donc très jeune qu’il apprend à la fois la maîtrise du français et du néerlandais. Il poursuit ses études à l’ULB et décroche, en 1986, une licence en Sciences politiques et en relations internationales. S’orientant donc très tôt vers la politique et le service au public, il entre, en 1988, comme collaborateur au cabinet du Ministre des Affaires sociales, Philippe Busquin ; un ministère qu’il exercera quinze ans plus tard, de juillet 2003 à juillet 2007.

C’est cependant sur le terrain local que Rudy Demotte entame son parcours politique. Président de l’Union socialiste communale de Flobecq en 1988   entité dont il devient conseiller communal en 1994   il est élu député fédéral en 1995. C’est à la même époque qu’avec Paul Ficheroulle, il fonde Socialisme et Liberté, laboratoire d’idées qui critique, dès février 1994, les orientations prises par l’Union européenne, notamment les politiques de déréglementation en matière sociale et le démantèlement des services publics en Europe.

Homme de réflexion mais aussi d’action et de responsabilités, il est nommé, Ministre fédéral de l’Economie et de la Recherche, en juillet 1999. C’est le début d’une carrière ministérielle qui le verra ensuite gérer le ministère du Budget, de la Culture et des Sports de la Communauté française d’avril 2000 à juillet 2003 ; départements auxquels s’ajoute la Fonction publique, à partir de janvier 2001.

Après une législature passée à la tête du Ministère fédéral des Affaires sociales, où il s’emploie à pérenniser le système de sécurité sociale, Rudy Demotte entre au service de la Wallonie dont il devient Ministre Président en juillet 2007. Il s’investit alors dans la stratégie de redressement à l’œuvre depuis le Contrat d’Avenir, en concrétisant le Plan Marshall et en conduisant l’élaboration du Plan Marshall 2.vert. Il entreprend parallèlement un vaste effort de simplification administrative et de décloisonnement avec l’institution communautaire, à la présidence de laquelle il accède en mars 2008. A ce titre, il est à l’origine de son changement d’appellation, en Fédération Wallonie-Bruxelles, afin de mieux traduire son caractère bi-régional. Parallèlement, il impulse une réflexion sur l’identité wallonne comme source de mobilisation pour aborder les défis futurs.

Suite à l’accord institutionnel fédéral prévoyant un accroissement substantiel de l’autonomie des Régions, tant en termes de compétences que financiers, il lance, en janvier 2012, un appel à l’élaboration d’une dynamique « Horizon 2022 ». L’objectif est, en cela, de doter la Wallonie d’une feuille de route actualisée destinée à réussir le redéploiement économique qui assurera la création d’activités et d’emplois nécessaire pour assumer pleinement une autonomie financière sensiblement accrue.

Très attaché à sa Wallonie picarde, Bourgmestre de Flobecq de 2000 à 2010, Rudy Demotte décide, en 2011, de s’installer à Tournai, sorte de retour aux sources dans la ville où il a étudié et d’où il veut porter un projet fédérateur pour un territoire contribuant pleinement au renouveau wallon et qu’il positionne sur sa scène européenne, via le partenariat transfrontalier incarné par l’Eurométropole Lille-Courtrai-Tournai. Depuis octobre 2012, Rudy Demotte est Bourgmestre de la ville de Tournai.

En juillet 2014, à l’issue du triple scrutin des élections du 25 mai et fort de ses 25.730 voix, Rudy Demotte est désigné Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles.