Présidence

  • 2016-03-22 16:16

    Réuni en une séance exceptionnelle, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles tient avant tout à exprimer ses condoléances et sa solidarité aux victimes et aux proches des horribles attentats perpétrés ce jour à Bruxelles. Il dénonce le caractère indigne et lâche de ces actes aveugles. Il tient à saluer le travail des équipes de secours et des forces de l’ordre. Il en appelle à l’unité de l’ensemble des autorités du pays dans ces circonstances particulièrement douloureuses.

  • 2016-03-22 12:11

    Suite à l'annonce du niveau 4 de menace généralisé à tout le pays, dans l'attente de décisions plus concrètes du Conseil National de sécurité et du centre de crise fédéral, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles :

  • 2016-01-13 17:22

     

    Ce mercredi le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles sous la direction de Rudy Demotte, a arrêté ses priorités et les principaux enjeux pour l’année 2016.

    L’humain sera plus que jamais au cœur des priorités du Gouvernement ! Vous trouverez en attachement le document de présentation de synthèse. 

    Par ailleurs, le Gouvernement a également a pris d'autres décisions notamment sur les évaluations externes certificatives ainsi qu’en matière d’accueil et de scolarisation des élèves primo-arrivants. 

     

  • 2015-07-01 14:10

    Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles vient d’approuver en seconde lecture, comme prévu, l’avant-projet de décret instaurant un mécanisme de dispense pour les cours de religion et de morale non confessionnelle dans l’enseignement officiel et dans l’enseignement libre non confessionnel, déposé par la ministre de l’Education, Joëlle Milquet, en vue de répondre aux conséquences de l’arrêt de la Cour Constitutionnelle.

     I. Une souplesse dans la mise en œuvre de la dispense à la rentrée scolaire

  • 2015-06-17 00:00

    Ce matin, les Ministres du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles se sont tous offusqués des fuites nuisibles divulguant, sans vergogne et en faisant fi de tout bon sens et respect, les épreuves certificatives dans l’enseignement secondaire. Ils soutiennent les mesures et décisions qui ont été prises par la Ministre de l’Education.